Talé » Parentalité » Faire dormir bébé sur le côté : une bonne idée ?

Faire dormir bébé sur le côté : une bonne idée ?

Pour faire dormir leur bébé, certaines mamans ont tendance à le placer sur le ventre. D’autres préfèrent le mettre sur le dos et d’autres encore, sur le côté. Cette dernière position semble être la plus dangereuse. Faire dormir bébé sur le côté est totalement déconseillé à cause des conséquences que cela entraîne.

Le syndrome de la tête plate

Le syndrome de la tête plate est encore appelé plagiocéphalie. Il apparaît lorsque le bébé dort dans une position droite, avec sa tête tournée d’un seul côté. Vous pourrez en apprendre davantage en lisant cet article. C’est aussi le cas lorsque la tête du nourrisson est placée de manière répétée dans une même position. Ceci jusqu’à ce que toute la pression existante soit concentrée sur un seul point de son crâne. 

Les os de l’enfant étant encore mous et très malléables, ils connaîtront alors une déformation et deviendront plats ou concaves. Ce syndrome freine la croissance du cerveau du bébé. En effet, cet organe n’a plus aucune place pour se développer normalement dans la boîte crânienne. Les compétences cognitives de votre enfant pourraient en être affectées.

Les risques d’étouffement

Les bébés sont très fragiles et coucher bébé sur le côté peut créer une torsion au niveau de sa trachée. La respiration devient alors assez compliquée pour l’enfant. Sans compter que le couchage de bébé sur le côté fait accumuler la nourriture régurgitée autour de l’ouverture de ce conduit. Les risques d’étouffement sont par conséquent plus accrus. 

De plus, les morts subites des nourrissons sont souvent causées par cette position. Pour éviter cette situation, empêchez votre enfant de se retrouver sur le ventre lorsqu’il dort. Surveillez-le donc constamment !

Les torticolis

Faire dormir bébé sur le côté va donner naissance aux torticolis. Cette inclinaison anormale du cou de votre enfant est rattachée au raccourcissement du muscle connecteur. Celui-ci relie le côté de la tête de l’enfant à sa clavicule. Autrement dit, les torticolis sont dus à une mauvaise position de l’enfant au cours de son sommeil. 

Aussi, ils n’affecteront pas uniquement la croissance du muscle connecteur. Ils toucheront aussi les os du nourrisson. Pour savoir si celui-ci souffre de torticolis, observez-le lorsqu’il dort. Vous remarquerez qu’il aura tendance à tourner sa tête de tous les côtés. Il recherche la position idéale pour ne plus avoir mal. Aidez-le en le réajustant et en effectuant un massage qui va soulager les muscles tendus. 

L’érythème unilatéral

Si coucher bébé sur le ventre est déconseillé, le faire dormir sur le côté l’est encore plus. Cette technique de couchage de bébé peut, entre autres, être à l’origine d’un érythème unilatéral. Cette affection touche à peu près 10 % des nourrissons. Elle laisse une marque sur le côté sur lequel l’enfant est souvent couché. Plus précisément, bébé aura une partie de son corps présentant un aspect normal, et une autre partie de couleur rouge. La démarcation peut aussi parfois prendre une teinte rose. Heureusement, l’érythème unilatéral ne pose pas de problème de santé dans le temps. 

Lorsque vous changez de position à l’enfant, la démarcation rouge et rose va disparaître d’elle-même. Jusqu’à maintenant, les experts n’arrivent pas à expliquer les causes exactes de ce phénomène. Toutefois, ils mettent en avant les vaisseaux sanguins de l’enfant Ils avancent aussi la thèse de l’afflux de globules au niveau des vaisseaux sanguins cutanés.