Talé » Loisirs » Quelle est la valeur d’une carte Pokémon ?
valeur d’une carte Pokémon

Quelle est la valeur d’une carte Pokémon ?

Émergées aux États-Unis dans les années 1990, des cartes représentaient un petit personnage animal bénéfique ou maléfique offert aux enfants à des fins ludiques. Avec l’explosion de la valeur des cartes de Pokémon de nos jours, les collectionneurs développent désormais un engouement assez particulier dans le domaine. Le prix d’une carte Pokémon varie entre quelques dizaines à un demi-million d’euros. Pour l’estimer au mieux, il faudra miser sur plusieurs critères.

La rareté de la carte

De tous les critères entrant en compte pour déterminer la valeur d’une carte Pokémon, sa rareté reste l’un des plus importants. Certes, il n’est pas le seul, mais reste le plus déterminant. 

Pour évaluer la rareté d’une carte, il existe des indicateurs que vous pouvez utiliser vous-même avant de vous rendre chez un grossiste Pokémon. À cet effet, regardez dans l’angle inférieur droit de la carte pour identifier le symbole de rareté se trouvant près du numéro de la carte. Si certaines cartes affichent un cercle, d’autres proposent un losange ou encore une toile. 

Le cercle indique que la carte est commune alors qu’un losange communique le contraire. Ces symboles se retrouvent fréquemment chez les fournisseurs de carte Pokémon avec des prix abordables. Une étoile quant à elle est synonyme de rareté, tandis qu’une étoile H ou trois étoiles indique que votre carte est extrêmement rare.  Si vous souhaitez enrichir votre collection de cartes Pokémon ou en vendre quelques-unes, rendez-vous sur inc-destock.fr pour une opération rapide. 

Les cartes holographiques

Il faut noter que les cartes holographiques sont des produits particuliers de par leur couche brillante sur la représentation imagée du Pokémon. Elles se diffèrent des cartes « reverse » du fait que ces dernières sont brillantes sur l’ensemble de l’image. Toutes les cartes holographiques ne doivent pas être exagérément estimées en terme de valeur. Néanmoins, si en plus d’être holographiques ou reverse, elles sont rares, vous devez absolument les mettre de coté.

L’ancienneté de la carte

Une carte a d’autant plus de valeur qu’elle se révèle ancienne. Les plus chères aujourd’hui chez les grossistes du Pokémon sont celles dont l’impression remonte à la genèse du Pokémon (1990). Même les cartes communes ou peu communes bien datées sont précieuses et peuvent générer potentiellement 100 euros et plus. 

Gardez aussi un œil sur les Pokémons sur lesquels vous pouvez lire l’écriture « Wizards of the Coast », elles sont vielles de 21 ou 22 ans et peuvent avoir une valeur conséquente.

Le numéro de série

Le numéro de série peut vous servir à identifier une carte et dans le même temps représenter un indice de rareté. Il se trouve dans le coin inférieur droit. Si la carte a un numéro de série supérieur au nombre total de cartes confectionnées, vous êtes alors en face d’une carte « sécrète ». À titre illustratif, votre carte présente un numéro de série : « 56/55 » ou « 210/200 ». 

En outre, si le numéro de série de la carte a pour initial « SH », le Pokémon est brillant. Par conséquent, elle est une carte « reverse ».

L’état de la carte

Un dernier critère est l’état sous lequel se présente votre carte. Plus elle a été bien conservée, logiquement, sa valeur va grimper, peu importe son année de parution. Si par mégarde, elle a été mal conservée, sa valeur va chuter même si elle est un modèle rare et ancien.